Martel

Ancienne capitale de la Vicomté de Turenne, Martel a conservé son aspect médiéval. Depuis le XIIe et XIVe siècle, enceinte de deux remparts dont il subsiste des vestiges remarquables, la ville a gardé sa silhouette agrémentée de sept tours, ses monuments élégants et imposants, ses rues étroites et ses maisons anciennes aux arcades en ogive.

Bâtie sur le causse qui porte son nom, Martel se dresse sur un plateau calcaire entaillé au sud par la vallée de la Dordogne et jouit d'un climat reposant, ensoleillé et vivifiant propre aux causses de notre région.

Pays de pierre et de lumières, le patrimoine y rejoint le terroir avec une gastronomie réputée fondée sur des productions de prestige et de tradition que sont la truffe, la noix, le foie gras, les cabécous de Rocamadour, ainsi que l'agneau du Quercy.

Ancienne capitale de la truffe, Martel est aujourd'hui un centre du marché de la noix et de la filière gras (canards et oies).

Fondée au XIe siècle, siège d'une sénéchaussée, Martel s'entourera de deux enceintes fortifiées au XIIe et XIVe siècles et verra se construire ses principaux monuments :

- Palais de la Raymondie : Hôtel de ville (XIIe et XIVe siècles)
- Eglise fortifiée Saint-Maur avec son tympan roman du XIIe siècle, nef du XIVe
- Halle de la fin du XVIII ème siècle et ses mesures à grain
- Tour Tournemire : tour de guet, également prison (XIIe et XIVe siècles)
- Hôtel Fabri : avec sa tour Henri Court-Mantel, demeure du bourgeois Etienne Fabri qui a accueilli en 1183 Henri Court-Mantel (XIIe, XIVe et XVIe siècles)
- Maison Grise : jadis habitée par une famille de juristes, les Judicis (XIIe, XVIe et XIXe siècles)
- Hôtel Condamine : Hôtel de la monnaie, ancien atelier de frappe des monnaies en usages dans la Vicomté (XIIIe et XIVe siècles)
- Le Grenier d'Abondance : Immeuble renaissance du XVIe siècle
- Hôtels particuliers, maisons de charme, portes de style à découvrir au détour des vielles rues

Le prieuré de la Vraie-Croix de Martel et son annexe de Barbouroux, existait en 1298. Il comportait un hôpital dans le faubourg de Belle-Croix. l'église Saint-Marc et une maison à Barbouroux. Les Hospitalières ont du quitter en 1358 après le traité de Brétigny, à cause des ruines provoqués par les guerres anglaises. L'enclos des Maltaises représentait sur la route de Brive une façade d'une quarantaine de mètres de longeur dont la partie centrale était occupée par une chapelle qui subsiste encore mais elle sert de grange.

Plaque : Henri Court Mantel

Henri Court Mantel, fils aîné d'Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre et d'Aliénor d'Aquitaine, en guerre contre son frère Richard Coeur de Lion, mourut le 11 juin 1183 dans la Maison Fabri aprés avoir pillé Rocamadour.

La gare
La gare du Martel est mise en service le 16 juin 1889 par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation sa ligne de Cazoulès à Saint-Denis-près-Martel. En 1896, la Compagnie du PO indique que la recette de la gare pour l'année entière est de 40 683 francs. La dernière desserte par un train de voyageurs a lieu le 31 mai 1980 et la gare est fermée officiellement, comme la section de ligne, le 1er juin 1980 par la SNCF.

L'Association du Chemin de fer touristique du Haut Quercy fait circuler son premier train entre Martel et Saint-Denis-près-Martel le 13 juillet 19972. Le 18 avril 2010, a lieu l'inauguration de l'ancienne halle à marchandises devenue le « hall des voyageurs » du train touristique. Sa réalisation a coûté 200 000 euros, l'État a versé une subvention de 35 000 euros et le Conseil général 10 000 euros, le solde de 155 000 euros a été investi par l'association. Le hall voyageurs du CFTHQ est installé à proximité de l'ancien bâtiment voyageurs, il dispose de guichets, d'un service pour les personnes à la mobilité réduite, d'un espace restauration et bar ainsi qu'une boutique et un espace musée. Les circulations ont lieu d'avril à septembre. Martel est le point de départ et de retour des circulations des trains diesels ou vapeurs qui circulent entre Martel et Saint-Denis-Lès-Martel avec deux arrêts à la "halte de Mirandol" et la "halte des Courtils".

Commerces : Intermarché, petit Casino, Bricolage/matériel agricole, boulangerie, médecins, pharmacies, restaurants, cafés.
Fetes : Fête des Bandas (juillet), Fête des Tondailles (23 juillet), Fête de la Biere (août)...
Marché : mercredi et samedi matin.

 

Architecture Réligieuse et Médiévale du Canton de Martel, par M. Robert Bourdier

 
L'Origine de Martel par l'historienne Marguerite Guely

 

 

English

Accueil

Carte du Lot

Assier

Autoire

Beaulieu

Bretenoux

Cahors

Carennac

Castelnau-Bretenoux

Le causse

Collonges-la-Rouge

Conques

Curemonte

Creysse

Jardins

Gigouzac

Gluges

Gramat

Loubressac

Martel

Montvalent

Meyronne

Padirac

Rocamadour

Sarlat

Souillac

Sousceyrac

St Cirq Lapopie

Turenne

Dolmens

Origine de la guerre de Cent Ans

Guerre de Cent Ans en Quercy

Patrimoine Quercynois